Chateau du taureau

Vous êtes ici   :  Accueil> L' Histoire

L'histoire du Taureau en quelques mots

© Hervé Ronné

Né d'une volonté collective de se protéger de la menace anglaise, le château a été construit en 1542 sur l'îlot rocheux du Taureau, à l'initiative des habitants et des commerçants de la ville de Morlaix. Au XVIIIème siècle, Louis XIV le fait réaménager par Vauban. L'édifice s'agrandit considérablement pour abriter désormais les logements des soldats et des officiers, deux cachots, une cantine, une cuisine, une chapelle et 11 casemates. En 1721, le château est détourné de sa vocation de défense pour assumer la fonction de prison. Il reçoit des aristocrates arrêtés par " lettres de cachets ", puis vers 1790, des révolutionnaires. En 1871, le célèbre Communard, Louis Auguste Blanqui, est le dernier prisonnier à séjourner sur le fort. Désarmé en 1890, le château du Taureau se transforme en résidence d'été avant d'être investi par la DCA allemande pendant la Seconde Guerre Mondiale.

En 1960, le fort retrouve un usage civil et accueille jusqu'en 1980 une école de voile. Laissé à l'abandon, le monument se dégrade rapidement. Dès 1989, l'opinion publique et les collectivités locales se mobilisent, un nouveau projet pour l'édifice est ainsi en marche. En 1996, l'Etat alloue 17 millions de francs pour engager sa restauration. Un projet culturel et touristique pour l'ouverture au public est ensuite élaboré par la Chambre de Commerce et d'Industrie de Morlaix et ses partenaires. La CCI se porte alors maître d'ouvrage de la construction d'une cale, préalable indispensable au commencement des travaux. 2006 marquera la fin des travaux et le début d'une renaissance pour ce fort, témoin historique de la baie de Morlaix.